Bon & bien
La nutrition

Le petit-déjeuner est-il important pour votre enfant ?

Le petit-déjeuner est-il important ?
Après une longue nuit de jeûne, quoi de mieux pour votre enfant qu’un bon petit-déjeuner pour bien commencer la journée ? D’ailleurs, hors de question de le louper ! Car comme la majorité des parents, vous considérez que le petit-déjeuner est important, voire immanquable. Mais en êtes-vous réellement sûr ? Connaissez-vous les bienfaits de ce repas ? Appliquez-vous les bonnes pratiques ? Si vous avez un doute : pas d’inquiétude ! Notre diététicienne-nutritionniste est là pour vous éclairer.

Le petit-déjeuner, le repas le plus important de la journée ?

Le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée. Du moins, c’est ce que bon nombre de personnes pensent. En réalité, il est important oui ! Mais pour un enfant, il ne l’est pas plus qu’un autre repas.

D’après Florence Faugère, responsable nutrition enseignement chez Elior, favoriser un repas plutôt qu’un autre n’a pas de sens puisque les enfants doivent avoir des prises alimentaires régulières pour couvrir leurs besoins journaliers.

« Un enfant possède un plus faible appétit qu’un adulte, il mange en plus petite quantité, c’est pourquoi 4 repas – petit-déjeuner, déjeuner, goûter et dîner – sont essentiels. Louper l’un des quatre repas de la journée, c’est risquer de manquer des apports journaliers recommandés pour l’enfant. »

À quoi sert le petit-déjeuner ?

Pris environ 12 h après le dernier repas, le petit-déjeuner permet aux enfants de recharger les batteries et de s’hydrater (avec du lait, de l’eau, une tisane ou un jus de fruit). Cette énergie est essentielle, notamment à l’école où les enseignants observent une meilleure attention des élèves qui ont pris leur petit-déjeuner le matin.

Soyez donc vigilant : la faim ne doit pas être la cause d’un manque d’attention chez votre enfant.

Peut-on sauter le petit-déjeuner ?

Si le petit-déjeuner est aussi important que les autres repas, y a-t-il raison de s’inquiéter quand enfants ou ados ne veulent rien avaler le matin ?

Selon Florence Faugère, la réponse est non. En effet, les études montrent bien que, s’il n’y a pas de rattrapage des quantités d’énergie manquées au petit-déjeuner lors du repas suivant, il y a bien un rattrapage à long terme. Contrairement à un adulte, l'appétit et le poids d’un enfant s’équilibrent très bien tout seuls : un enfant qui mange beaucoup lors d’un repas, aura moins faim au repas suivant, et inversement. Manquer le petit-déjeuner n’est pas alarmant si les besoins nutritionnels de l’enfant sont couverts par les autres repas.

Donc si vous faites partie des parents inquiets, soufflez ! Rien ne sert de se faire du souci dès qu’un de vos enfants rate un petit-déjeuner. C’est un repas fortement conseillé mais pas indispensable. Concentrez-vous surtout sur l’équilibre alimentaire de votre enfant.

Le petit-déjeuner idéal

Voici trois éléments essentiels pour un bon petit-déjeuner :

  • un produit laitier pour l’apport en calcium ;
  • des féculents (comme le pain ou les céréales) pour faire le plein d’énergie ;
  • une boisson chaude ou froide (sans sucres ajoutés) pour s'hydrater.

Pour les enfants ayant peu d’appétit le matin, le lait chaud ou froid a l’avantage de faire double emploi : c' est un apport en calcium et un bon moyen de s’hydrater ! Gardez en mémoire que les enfants de 3 à 18 ans devraient consommer 3 à 4 produits laitiers par jour pour assurer leur développement osseux.

Aussi, n’oubliez pas que le Nutri-Score peut vous aider à choisir les céréales, chocolats chauds, etc. les moins gras et sucrés.

Peut-on se rabattre sur un en-cas ?

Si votre enfant n’a pas faim : oui, l’en-cas peut être une bonne alternative. Équilibré, il peut apporter énergie et hydratation ! Veillez simplement à composer l’en-cas comme le petit-déjeuner : une boisson, un produit laitier et un féculent. Ainsi, vous serez assuré que votre enfant soit concentré en classe jusqu’à l’heure du déjeuner !

L’en-cas à composer
  • Une briquette de lait chocolaté – pratique car elle n’a pas besoin d’être réfrigérée !
  • Une barre de céréales (pas trop sucrée) ou des fruits secs pour faire le plein d’énergie.
  • Un fruit, riche en eau et en nutriments.

Dans les établissements où l’en-cas de 10 h est interdit, il est toujours possible de le manger le matin sur le chemin de l’école. Cependant, attention aux aliments pratiques à emporter qui n'auront pas les mêmes bienfaits qu'un petit-déjeuner classique. Ils apportent souvent beaucoup de gras et de sucre sans autres nutriments intéressants.

Jusqu’à quelle heure peut-on prendre son petit-déjeuner ?

Tous les repas sont importants pour couvrir les besoins énergétiques de votre enfant. Aussi, manger après 10 h, c’est risquer de se couper l’appétit pour le déjeuner.

Le petit-déjeuner, un repas convivial

Le petit-déjeuner est le premier repas de la journée. Il permet également de réunir toute la famille autour d’un moment de plaisir car en France, le petit-déjeuner est la plupart du temps un repas sucré. Voici quelques conseils pour en faire un instant convivial.

Préparez le petit-déjeuner la veille

Il est parfois difficile pour les ados de se lever tôt pour le petit-déjeuner. Souvent, les parents se retrouvent confrontés à un « J’ai pas faim » qu’on peut plus précisément traduire par un « J’ai pas le temps ». La veille au soir, après avoir débarrassé la table du dîner, préparez celle du petit-déjeuner ! Bols, cuillères, céréales… Soyez efficace ! Le plus ? Une table prête au réveil peut ouvrir l’appétit !

Et surtout n’oubliez pas, comme pour le goûter, pour la composition de votre petit-déjeuner : pensez à varier les plaisirs !

Le saviez-vous ?

Boire un petit quelque chose au réveil, comme un jus de fruit, peut réveiller l’appétit en 10-15 minutes.

Prenez de bonnes habitudes

S’il n’est pas toujours possible de réunir toute la famille pour un moment privilégié, Florence Faugère déconseille fortement de prendre son petit-déjeuner devant la télévision (ni n’importe quel autre repas !). L’éducation au goût et à l’alimentation passe aussi par la concentration sur son assiette : devant la télévision, l’enfant mange mécaniquement, sans avoir conscience de ce qui se trouve dans son assiette.

Le petit-déjeuner n’est pas le repas le plus important de la journée, cependant il n’en reste pas moins un repas essentiel pour votre enfant. Pour lui assurer une alimentation saine et variée, guidez-le vers de bonnes habitudes et encouragez-le à prendre le temps de partager ce moment convivial. Et si votre enfant n’en ressent pas l’envie, pas de panique : prévoyez-lui simplement un en-cas équilibré.

Plus d'articles

Fruits et légumes de saison - hiver
Bon & bien
Les ingrédients

Fruits et légumes de saison : l'hiver

14 déc. 2023
Bon & bien
Les ingrédients

Tout savoir sur l’emmental

07 déc. 2023
Bon & bien
Les ingrédients

Tout savoir sur la banane

23 nov. 2023