Bon & bien
La nutrition

Besoins nutritionnels de votre ado : mode d'emploi !

Besoins nutritionnels de votre ado : mode d'emploi !
Ce n’est pas un secret. Tous les parents des adolescents vous le diront, il vaut mieux avoir un réfrigérateur bien rempli quand on a un ou plusieurs ados à la maison. Si vous êtes inquiets quant à son appétit d’ogre, pas de panique, c’est normal ! C’est au milieu de l’adolescence que le corps a besoin de plus d’énergie pour grandir. La croissance étant rapide, les besoins nutritionnels sont à leur plus haut niveau durant cette période de la vie. Laissez-le donc dévorer sans craintes. Voici nos conseils pour veiller à sa santé et son bien-être.

Un besoin énergétique plus important que chez l’adulte

Entre 13 et 19 ans, l’adolescent acquiert son poids et sa taille définitifs. Les organes, les muscles et les os se développent. L’organisme, pour se développer, a besoin d’un apport énergétique plus important que celui de l’adulte. Les besoins journaliers sont tout de même différents entre fille et garçon. Pour une fille, l’apport conseillé est de 2 100 à 2 900 calories par jour tandis que pour le garçon, il varie de 2 400 à 3 500 calories. Voilà pourquoi votre ado est souvent affamé et qu’il raffole de plats riches, comme les pâtes, les pizzas et les burgers ! S’il peut se faire plaisir, veillez à ce qu’il mange de tout car la variété c’est l’équilibre ! Florence Faugère, diététicienne-nutritionniste chez Elior, conseille également d’instaurer 4 repas par jour pour répartir les aliments nécessaires à sa croissance. Un repas sauté, ce sont autant d’éléments essentiels à sa croissance qui ne seront pas apportés. Et pour éviter les fringales, les féculents vont être le complément en énergie idéal ; il est donc important d’en proposer à chaque repas.

Trois éléments essentiels

L’organisme de votre ado a besoin de nombreux nutriments et oligoéléments. Il en consomme en grande quantité ; c’est pour cela qu’à l’adolescence des carences sont susceptibles d’apparaître. Elles peuvent avoir des conséquences sur l’état physique et le moral de votre enfant. Pour lutter contre leur apparition, veillez à l’apport en calcium, vitamine D et en fer.

Le calcium :  

C’est à cette période que 40 à 45 % de la masse osseuse se constitue et que le squelette se solidifie. L’apport conseillé est de 1 200 mg par jour jusqu’à l’âge de 19 ans. Cela correspond à la consommation de 3 à 4 produits laitiers au quotidien. Vous pouvez proposer à votre ado des yaourts, du fromage et du lait. En effet, les produits laitiers apportent une grande quantité de calcium mais surtout ce calcium est bien mieux absorbé que celui contenu dans les végétaux par exemple. Et si votre ado n’apprécie pas les produits laitiers, proposez-lui de boire des eaux riches en calcium.

La vitamine D :

Elle contribue à la bonne utilisation du calcium par le corps. 5mg d’apport journalier sont recommandés par les médecins. Le hic, c’est qu’elle doit être synthétisée par les rayons du soleil ; votre ado peut ainsi en manquer en hiver. N’hésitez pas à prévoir dans vos menus, 1 à 2 fois par semaine, un poisson gras comme le saumon ou le maquereau, les œufs de plein air et les produits laitiers riches en vitamine D.

Le fer :

L’apport en en fer est primordial dans l’alimentation de l’adolescent pour développer sa masse musculaire et son volume sanguin. Avec les pertes de sang liées aux premières règles, les filles sont d’autant plus concernées par les carences en fer. Il est recommandé que les ados consomment de la viande, des œufs ou du poisson 1 à 2 fois par jour.  Sachez qu’il est conseillé d’ajouter de la vitamine C par les agrumes par exemple, lorsque l’on mange des légumes secs afin d’améliorer l’absorption du fer. Malgré tout cela, si vous sentez que votre enfant est fatigué, consultez votre médecin afin d’éviter l’anémie.

Plus d'articles