Bon & bien
La nutrition

Le calcium : un allié de taille pour la croissance des enfants

Le calcium, indispensable pour une bonne croissance
Le calcium est un élément essentiel pour assurer la bonne croissance des enfants. Mais pourquoi est-il si important ? Quel est son rôle ? Et où le trouver ? Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur le calcium et les aliments à privilégier pour couvrir les besoins nutritionnels de vos enfants.

Quel est le rôle du calcium pour l’organisme des enfants ?

Un acteur majeur de la croissance

Les os se construisent lors de la croissance de l’enfant, de son plus jeune âge jusqu’à l'adolescence. Le calcium y joue un rôle indispensable : il participe à 99 % à la formation de la bonne densité des os et des dents. Mais son utilité va plus loin. En effet, les os absorbent le calcium et le libèrent ensuite dans le sang pour participer notamment à :

  • la contraction musculaire ;
  • la coagulation sanguine.

La solidité des os d’un enfant (et d’un adolescent) qui a consommé suffisamment de calcium durera bien plus longtemps. Et à l’inverse, que se passe-t-il si un enfant en manque ? Le risque est de ne pas avoir un capital osseux suffisant tout au long de sa vie, car les réserves ne se font que durant la croissance.

Le calcium et la vitamine D, un duo de choc !

La vitamine D aide l’intestin à bien assimiler le calcium. Vous en trouverez dans les poissons gras comme le maquereau, les sardines ou encore le saumon.

Comment faire le plein de calcium ?

Où le trouver ?

Les produits laitiers sont la source principale de calcium. Ils couvrent les deux tiers des besoins journaliers. Vous pouvez proposer à vos enfants :

  • du lait ;
  • du fromage (emmental, parmesan, comté…) ;
  • des yaourts.

Mais il n’y a pas que les produits laitiers qui en contiennent. Les eaux minérales sont riches en calcium : retournez les bouteilles et cherchez celles qui contiennent plus de 450 milligrammes de calcium par litre.Pensez aussi aux fruits et légumes : les légumes verts, et surtout les crucifères (chou, brocoli…), ont une forte teneur en calcium… et en vitamines.

Quant à la viande et le poisson, ils en contiennent très peu – à l’exception de la sardine en conserve, à condition de consommer l’arête.

Que faire si votre enfant n’aime pas les produits laitiers ?

Si votre enfant n’aime pas les produits laitiers, il existe plusieurs idées de plats pour lui en faire consommer plus facilement :

  • les plats gratinés au fromage ou les quiches réalisées avec du lait ;
  • des recettes gourmandes pour le goûter qui contiennent des produits laitiers : gâteau au yaourt, clafoutis, crêpes…

Trois idées reçues sur le calcium !

Les idées reçues sur l’alimentation des enfants sont nombreuses. Voici trois choses à savoir sur le calcium :

  1. Les petits-suisses sont de faux amis ! Il faut en consommer au minimum quatre pour avoir le même apport en calcium qu’un yaourt.
  2. Un produit laitier ne peut pas être remplacé par une poignée d’amandes. Car même si les graines oléagineuses contiennent beaucoup de calcium, il est pourtant très mal absorbé par notre corps.
  3. Les jus végétaux n’en contiennent qu’une infime quantité et renferment des éléments qui en freinent son absorption.
Quelques équivalences…

Pour profiter du même apport en calcium qu’un grand verre de lait, votre enfant peut consommer :

  • un yaourt ;
  • 20 grammes d’emmental ou 45 grammes de camembert ;
  • entre 300 et 400 millilitres d’eau minérale riche en calcium.

Un bon apport en calcium pendant l’enfance et l’adolescence, c’est garantir à vos enfants des os bien solides et plus longtemps. La bonne formule, c’est de proposer au moins trois produits laitiers par jour pour les enfants et quatre pour les adolescents. Et si votre enfant n’aime pas les produits laitiers, vous savez maintenant quelles alternatives lui proposer !

Plus d'articles

La néophobie alimentaire

La néophobie alimentaire : comprendre cette peur des enfants

24 mar. 2022