Bon & durable
La Lutte anti-gaspi

5 astuces pour éviter le gaspillage alimentaire à la maison

Combien d’entre nous peuvent se targuer de ne jamais faire aucun gaspillage ? Selon l’Ademe, 30 kg de nourriture par personne et par an sont jetés, dont 7 kg d’aliments encore emballés. Cela correspond à 1 repas par semaine et 100 euros qui finissent à la poubelle. Les consommateurs sont les premiers responsables, puisque 33 % du gaspillage alimentaire a lieu lors de l’étape de consommation. Si ce gâchis alimentaire a un fort impact sur l’état de notre planète, il est possible de le limiter, en modifiant nos habitudes avec des astuces simples.

Découvrez 5 conseils pour éviter le gaspillage alimentaire chez vous.

1 / Organiser et planifier les courses

Avant d’aller faire vos courses, un petit inventaire de vos placards, du frigo et du congélateur s’impose ! Il y a certainement des aliments qui attendent désespérément d’être consommés. Cela vous permet de visualiser vos prochains menus et d’établir un ordre de priorité. Il vous reste des courgettes dans le bac à légumes ? Vous pouvez les mettre au menu du soir, avant de cuisiner ce que vous avez acheté. N’hésitez pas, également, à prévoir les repas que vous aimeriez vous faire dans la semaine. Ainsi, vous évitez de prendre dans les rayons des aliments dont vous n’avez pas besoin qui, finalement, finiront à la poubelle. Prévoir ses repas à l’avance, c’est aussi un gain de temps, d’argent et une alimentation plus équilibrée. 

2 / Vérifier et connaître les dates de péremption

Avant de mettre un aliment dans votre caddy, regardez systématiquement les dates de péremption. Pour les distinguer, c’est simple. Si vous achetez un produit avec une DLC (Date Limite de Consommation), il ne faudra pas le consommer au-delà de la date indiquée, car il peut y avoir un risque pour votre santé. C’est le cas pour les viandes fraîches, les charcuteries et certains produits laitiers. En revanche, si vous avez des aliments qui dépassent la date de durabilité minimale (DDM), ne les jetez pas ! Ils se consomment parfois des mois après la date limite. S’ils peuvent perdre certaines de leurs vertus nutritionnelles, ils ne représentent aucun risque pour la santé. Vous les reconnaîtrez grâce à la fameuse mention « A consommer de préférence avant le ». Ce sont les aliments secs comme les pâtes, le riz, les gâteaux, etc. Pour vous accompagner dans la gestion de vos stocks, l’Ademe conseille d’utiliser des applis comme Green Code ou Frigloo.

3 / Apprendre à stocker vos aliments

Là encore, c’est une astuce toute simple pour préserver la conservation de vos aliments. Le rangement optimisé de vos denrées vous permet de limiter le gaspillage alimentaire. D’abord, évitez de placer les aliments fragiles au fond de votre frigo. Contre la paroi, ils risquent de s’abîmer et d’empêcher l’air froid de circuler. Ensuite, laver les légumes et les fruits est une erreur. Vous ne ferez qu’accélérer leur maturation et donc leur pourrissement. Pour prolonger leur durée de vie, pensez à les ranger dans le bac à légumes, où la température est moins froide. À noter que les pommes de terre, oignons, courges et autres avocats, préfèrent l’air libre et être à l’abri du soleil. Dans tous les cas, pour éviter de gaspiller vos fruits et légumes, consommez-les dans la semaine qui suit leur achat. 

4 / Cuisiner les restes 

Vous connaissez l’adage « rien ne se perd, tout se transforme ! » ; il s’applique parfaitement à la cuisine. Avec un peu d’imagination, les denrées qui sont dépassées peuvent toutes être transformées. Des bananes et fraises trop mûres feront d’excellents smoothies. Il ne vous reste qu’un poivron et ce ne sera pas assez pour nourrir 4 personnes ? Au lieu de le laisser se dégrader, pourquoi ne pas l’utiliser pour cuisiner une quiche ou un cake ? L’art de cuisiner les restes vous fera réaliser des économies et réduire drastiquement vos déchets alimentaires. En panne d’inspiration ?

Retrouvez nos recettes anti-gaspi pour régaler toute la famille.

5 / Congeler les aliments

Pour éviter de jeter les aliments arrivant à la date limite de consommation, vous pouvez recourir à la congélation. En les mettant dans des sachets congélation ou dans des boîtes hermétiques, vous vous assurez de prolonger leur durée de vie. Pratique, quand vous avez cuisiné en trop grande quantité et que vous avez des restes ! Cette technique est aussi idéale à la veille de départ en vacances. À tort, la congélation est souvent mal perçue, alors qu’elle préserve la qualité nutritionnelle et gustative des aliments. Petite mise en garde pour une congélation en toute sécurité : ne jamais recongeler un produit décongelé et préférez une décongélation au micro-ondes plutôt qu’à température ambiante. 

Plus d'articles